mercredi 26 avril 2006

Un peu de cul et beaucoup de chaussures

Cela va se passer de commentaires...



Et pour finir une petite note explicative sur ce que l'on nommait la jeunesse marron et qui en fait se nomme les Ganguro girls, à savoir les shibuyettes cramées de la face à force d'autobronzant.

7 commentaires:

onizucool a dit…

euh, j'aurai voulu essayer la paire de basket au fond en haut à droite svp !

flo a dit…

Ohlala... mais c'est quel genre de magasin ça ? Vous vous y retrouvez ??? Pas de cul, quand même !

elsia a dit…

il y q quelques années, je me souviens avoir eu une idée de génie pour la communion de ma cousine de 13-14 ans alors, elle est fan de mangas, je me dis, pleine de candeur, "une jolie figurine!" et de me rendre illico au magasin...
le choc ! à part les gros robots bien carrés, c'était une orgie d'écolières et de sailor toutes plus suggestives les unes que les autres, et une petite culotte à fleur, une ! Rajoutez à ça de faire comprendre le concept de "communion-fête de famille-religion-mamie sera là" à la vendeuse...
Une heure pour trouver dans un coin une figurine à peu près présentable qui avait certes une robe très fendue et très volante mais où cela restait "poétique"...

ou comment on finit par comprendre qu'y'a des trucs bizarres quand même dans la conception féminine japonaise entre "maman de" et "oups, j'ai laissé tombé mon sceptre magique" !

madame gâ a dit…

elsia je crois que tu viens tout juste de mettre le doigt sur ce qui nous est innacessible a nous pauvres europeens, a savoir l'un des nombreux paradoxes hallucinants du japon!!

elsia a dit…

je prends ça pour un compliment, mais disons que si on commençait à faire la liste, on serait partis pour un moment, le plus space, finalement étant que ce ne sont pas des paradoxes apparemment, c'est bizarre quand on me dit que le Japon est un pays d'unité si ce n'est d'uniformisation, je me dis qu'aussi, d'après ce que j'en appréhende peu à peu c'est plutôt un côté "co-Existence" de trucs qui me paraissent improbables, qui me frappe...
sinon, rien à voir mais ça fait longtemps qu'y'a une saucisse en bas de ce blog ou j'ai de graves hallucinations ?

itadakimasu a dit…

Comme un point termine une phrase, la saucisse été placée en bas de la page pour dire que le bas de la page a été atteint. C'est un repere visuel, une balise inconsciente qui a force creera l'habitude. Bientot vous chercherez tous la saucisse en bas des pages de vos livres.

madame gâ a dit…

je suis d'accord avec toi.
je suis encore surprise, malgre une certaine habitude par ce cote amoureux des gadgets, souvent rigolos, futiles, mais parfois vraiemnt ingnieux, cet amour de la creation tous azimuts, et une incroyable vieilloterie...mh en fait dure a decrire..