mercredi 29 novembre 2006

Furoshiki

Les japonais ont aussi une Roselyne Bachelot. Je veux dire par la une ministre de l'environnement. Mais la ministre de l'environnement du Japon elle fait pas son job à moitié elle, on peut même dire qu'elle s'investit grave de chez grave pour la cause, si vous me passez l'expression. Madame Yuriko Koike puisque c'est d'elle qu'il s'agit a décidé qu'il est désormais de bon ton d'utiliser un carré Hermes Furoshiki pour emballer ses ordures. Le Furoshiki c'est cette ravissante petite pièce d'étoffe qui sert à emballer les bentos des cocottes pour qu'elles s'en servent aussi de nappe et de serviette pour le déjeuner. Mais on peut se servir du Furoshiki pour emballer décemment une grande quantité d'objet offrant une grande variété de formes, d'oblongues à plates. D'ailleurs le ministère de l'environnement Japonais nous invite a apprendre comment plier le Furoshiki de manière adéquate, voyez donc le schéma du dessus. Mais la ou c'est encore plus fort c'est que Madame Yuriko Koike a décidé de faire fabriquer des Furoshiki en Polyéthylène terephthalate recyclé imprimés de motifs de l'époque Edo et d'inciter ses compatriotes à les préférer aux sacs plastiques et autres pochons dont on nous abreuve à longueur de temps.

Bon, maintenant vous allez m'imprimer la photo du dessus et l'afficher sur votre frigo.

3 commentaires:

elsia a dit…

le pire c'est que chaque pliage a un nom en plus !! n'empêche que je suis sûre que ses motifs edo n'ont aucune chance à l'école des filles, kitty-power!!

itadakimasu a dit…

euh....en fait c'est plutot winnie l'ourson power et disney princess powa!!

elsia a dit…

c'est bien aussi... ;-)