samedi 11 novembre 2006

De l'oeuf pourri

Week end en famille à Hakone. On a fait la totale, c'est à dire le tour complet de la région en suivant le parcours initiatique : train express, train local, bus, bateau, bus, téléphérique, funiculaire, train de montagne et train express. Au sommet de la montagne il y a de l'eau thermale très souffrée qui sort dans de grandes gerbes de fumée et d'hydrogène sulfuré. Ca pue l'oeuf pourri et du coup on y grimpe pour aller y deguster des oeufs cuits dans l'eau chaude qui jaillit de la montagne. Par je ne sais quelle miracle de la chimie, les oeufs sont noirs et tout le monde s'en délècte et jette ses coquilles par terre. Dans le télépherique qui nous ramène à Gora, tout le monde est imprégné de l'odeur. Pour ceux qui connaissent c'est un peu comme la source grande grille à Vichy.
beuark....hummm.....

7 commentaires:

Aurelien a dit…

Oh mon dieu, comme à Vichy ?

Heureusement, les pastilles sont pas mauvaises ^^

floquiposteplusenpremier a dit…

Moi j'en ai senti dans l'Hokkaido, c'est horrible j'ai eu envie de vomir et la tête qui tournait... beuark !!! Mais nous on avait mangé des patates et du maïs cuits au feu de bois... mmmm...

floquiposteplusenpremier a dit…

Moi j'en ai senti dans l'Hokkaido, c'est horrible j'ai eu envie de vomir et la tête qui tournait... beuark !!! Mais nous on avait mangé des patates et du maïs cuits au feu de bois... mmmm...

floquiposteplusenpremier a dit…

Moi j'en ai senti dans l'Hokkaido, c'est horrible j'ai eu envie de vomir et la tête qui tournait... beuark !!! Mais nous on avait mangé des patates et du maïs cuits au feu de bois... mmmm...

itadakimasu a dit…

Flo> Oui biens sur si tu mets la tete dans le geyser.....c'est quand meme pas indique, il y avait la bas plein de panneaux indiquant les troubles que l'on pouvait ressentir a respirer l'H2S : des maux de tete, la bave aux levres, de la conjonctivite, et se mettre a toujours repeter 3 fois la meme chose, a vie....

flo a dit…

oui. oui. oui. c'est vrai. Mais je suis restée très loin de la fumée pourtant...

Thomas a dit…

Ah ! Des souvenirs... C'est beau là bas !