samedi 9 juin 2007

Petites pépées et petits pépés

Dans les rues d'Akihabara il y a de drôles de petites pépées, en kimono ou en tenue de maid.

A Shibuya, il se trouve des vendeurs de grolles qui savent manier à merveille le cornet et forcer leur cordes vocales pour atteindre les 120db dans les harmoniques impaires, celles la même qui sont extrêmement désagréables à mes cochlées.

Il y a également de petits pépés qui font l'homme sandwich.


Et des filles qui se maquillent.

Cypress hill, "Tequila sunrise", à l'espagnole.



1 commentaire:

ReB a dit…

J'adorerais me balader dans ces rues... peut-être un jour... un beau voyage...