mardi 20 février 2007

L'étalon, une sorte de jauge

Je suis enfin parvenu à intégrer la gare de Shibuya, ses méandres, ses quais. Je connais toutes les sorties par leur nom, puisqu'ici elles ont des noms et aussi leurs odeurs. Oui, il y a une sortie qui sent le beurre de synthèse. Par contre Shinjuku c'est pas chez moi et j'y suis perdu. Je n'ai pas encore assimilé l'espace ni relié entre eux les morceaux de rues et les sorties, les lignes et les dépatos.

8 commentaires:

G. a dit…

Oui, à Shibuya, il y a la sortie "crème aux oeufs", quand on passe devant Tokyu vers la Toyoko line !
Et, à Shinjuku, il y a un couloir "petit pain au chocolat" du côté de la sortie est...
Je n'ai jamais craqué, dans les deux cas !

itadakimasu a dit…

Tu es vraiment poétique gwen, creme aux oeufs... moi je trouve que ca empeste la margarine industrielle. par contre j'irais bien essayer le couloir petit pain au chocolat...enfin en tout cas c'est mieux que de le dioxyde de soufre.

akaieric a dit…

Evidemment! Si tu regardes toujours les jambes des filles, tu risques pas de te familiariser avec les lieux!

ibnooo a dit…

j'adore ce titre

maitouess a dit…

personne ne porte l'étalon comme toi benoit

itadakimasu a dit…

oh tu n'es pas si mauvais que ca toi non plus, m'twess, au port de l'étalon. Arrête de me flatter coquin.

Anonyme a dit…

Ce que je vais dire n'a rien a voir avec l'article...Mais j'ai adoré le RAYMOND BARRE 2007 lol!!!!

itadakimasu a dit…

Ah !!! enfin quelqu'un a remarque, ca fait six mois qu'il est la et personne n'y a jamais fait allusion. Bon par contre c'est pas sur qu'il obtienne ses 500 signatures...