mercredi 19 octobre 2005

Les réceptions de l’ambassadeur

Aujourd’hui, journée de merde. Il pleut à gros bouillon depuis une semaine. Hier je suis rentré trempé et ce matin mes nouvelles converse couleur café au lait et chocolat suisse ne sont pas sèches. Flûte. Alors de rage nous décidons d’aller à l’ambassade pour se plaindre du mauvais temps. L’ambassade de France, je croyais bêtement que ça allait être une belle battisse haussmannienne avec le drapeau tricolore flottant fièrement au vent. Raté, on a tourné une heure sous des trombes d’eau pour finalement arriver énervé au consulat avec les pieds qui faisaient schplouic schplouic. En fait l’ambassade est coincé à coté d’une entrée d’autoroute dans une petite rue et il n’y a même pas de drapeau, et en plus c’est écrit en tout petit… On entre dans une pièce minuscule ambiance papier marron qui n‘a pas été rénovée depuis Pompidou, obligé d’attendre debout pendant une demi heure avant que le fonctionnaire d’état veuille bien s’occuper de nous. Les traditions françaises ont été respectées puisque on s’est fait griller la priorité dans la pseudo file d’attente. Changement du bureau de vote, inscription sur les registres du consulat, traduction du permis de conduire et retour sous la pluie battante: la fête! Je laissait ma petite famille au métro Yoyogi-koen pour pousser jusqu’à yoyogi-uehara et au labo ou je me suis battu pendant le restant de l’après midi avec un logiciel récalcitrant. Il y a des jours ou vaut mieux rester sous la couette et apprendre le japonais. A ce propos voici un florilège des plus belles phrases de notre logiciel « le japonais pour les nuls », Appréciez:

Ce que je ne comprends pas, c'est que cette émission vulgaire fait rire beaucoup mon mari et mes enfants.
Kono teizoku na bangumi ni otto to kodomotachi ga oowarai shiteiru noga watashi niwa rikai dekimasen keigu
Ce qui m'étonne, mon fils est en tête d'affiche.
Odoroita koto ni uchi no musuko ga shuyaku desu
Jus de pamplemousse, s'il vous plaît.
gure-pufuru-tsu ju-su (grapefruit juice!) wo kudasai
Parlez-moi de n'importe quoi, s'il vous plaît.
nanika nandemo ii node hanashite kudasai
J'ai l'impression qu'il a été écrit en C pur.
sore wa junzen taru C gengo de kakar
Je l'aime en secret mais je ne le lui dirai jamais.
Watashi wa hisoka ni anohito wo aishite iru keredo, sore wo kesshite honnin ni iu koto wa nai eshouete iru inshou wo ukemashita
La culture et l'éducation sont moins bonnes en Belgique.
bunkato kyouikuha berugi-no houga yowaidesune.
Je veux faire l'amour avec toi.
anata to aishiaitai
La Belgique est moins variée que la France parce qu'elle est petite.
berugi-ha chiisainode furansuhodo henkanitonde imasen.
Avec ça je vais sûrement pouvoir sociabiliser davantage avec mes collègues de bureau….
Occupation de notre soirée d’hier : remplacer les sons de l’ordinateur par des enregistrements, maintenant il nous dit bonjour quand on l’allume, rote quand il y a un message d’erreur et pète quand on branche un périphérique, du coup garance nous a demandé « pourquoi l’ornitateur il a fait un rototo? », on n’a pas osé lui répondre que c’était parce que ses parents étaient en train de régresser…

4 commentaires:

Dave a dit…

Et comment traduit-on, s'il vous plaît : "J'ai reçu par courrier ce matin un bien étrange masque SM en tissu noir" ?

itadakimasu a dit…

on dit " tu vas voir ici: http://eldemoniocontest.blogspot.com/ et tu suis les instructions. "

Tati-Ka a dit…

J'avais pas vu...
wouahhhhhhhhhhhle le super concours!!!
Bon, on a déjà fait kek photos, pensez donc, et dès la semaine prochaine (week-end dans le Lot oblige), on vous fait partager tout ça.
Et c'est pas du jeu si vous participez pas ......

Thalie a dit…

mdr !!! incroyable ! le paradoxe ! Phrase courte en français, 20 lignes en japonais lol, je parle surtout de la 6ème phrase !! lol
Sinon, euh, j'avoue ne pas vraiment comprendre le sens de toutes ces phrases que j'utilise pourtant tous les jours plusieurs fois au cours de la journée !!
Hilarant !