vendredi 19 janvier 2007

Poney mon ami

Dimanche dernier, encore un peu dans le gaz du décalage horaire, on s'est mollement trainé vers Sangubashi, en vélo, histoire de savoir si on savait encore. On s'est arrêté au Tokyo racing club, fameux club hippique qui a le bon gout de posséder un poney club. Les poneys Japonais sont bel et bien les mêmes que chez nous, il ont de jolis prénoms comme cherry ou apricot. A 16h30 les enfant sont autorisés a leur donner quelques carottes, qu'il faut emmener, pelées et lavées s'il vous plait. Evidemment comme on se promene rarement avec des carottes sur nous et qu'on fait pitié, un brave ame nous en prétat et le fillotes nourrirent les bestiaux.

Et comme nous sommes des parents exemplaires et que de poney on ne monta point, c'est la technologie qui vint apaiser les envies de galop de ces cocottes.

2 commentaires:

Cocje a dit…

Quelle arnaque ! Jamais je ne me serais contentée d'un poney mécanique. Ah ! Elles sont raisonables vos cocottes.
Elles ont aussi mangé les carottes ???

elsia a dit…

il devait pas galoper trop violemment le poney à vapeur vu la petitesse de son enclos ! Par ailleurs c'est frappant la différence d'attitude des deux choupi-cavalières, l'une auguste tel Alexandre brandissant son bâton par dessus la foule en délire et l'autre tranquile, pépère 'je suis sur un poney électrique, oui et alors ?'... :-)