mercredi 29 août 2007

Semi, ayant cru reconnaître un ami

Les Semi et leur voix, c'est ce qui permet de se dire les yeux fermés "Je suis au Japon et nous sommes au mois d'aout". Ce sont de petits insectes qui passent 16 ou 17 ans à l'état de larve sous la terre puis à un moment donné, à l'époque des hanabi et des matsuri tant qu'a faire, se reveillent, sortent de terre et là; se rendent compte qu'il ne leur reste plus que quelques semaines pour gouter aux délices de la vie. Alors notre petit Semi commence à hurler de desespoir pour trouver des potes et, surtout, de la meuf une copine et/ou un copain. Notre homme frotte alors je ne sais quoi sur une autre partie de son corps et arrive à reproduire exactement le son d'une disqueuse black et Decker à pleine puissance qui attaque un bloc de béton. Le pire c'est que finalement j'aime bien ça! c'est moins cucul la prâle que les cigales et c'est unique. Les soirs, dans la grande allée de l'université de Tokyo, entre les grands arbres il est quand même difficile de se parler.

5 commentaires:

akaieric a dit…

Et est ce que sa voisine c'est aussi une fourmi?

itadakimasu a dit…

?????

marie-eirma a dit…

Un semi?
Je suis prise d'un affreux doute...
http://www.dicible.blogspot.com

itadakimasu a dit…

Une semi?

g. a dit…

Marrant.
Et certaines des photos par ici sont belles.
g.