vendredi 31 août 2007

coco daijobou


La première fois que je suis arrivé au Japon j'ai essayé de me représenter mentalement comment pouvait être la gare de Shibuya. Juste à partir d'un pauvre plan pourrave imprimé à partir du site web de l'hotel. C'est pas très facile, surtout avec des lieux à la topologie aussi complexe que la gare de Shibuya. Je suis donc arrivé, tout ignare, comme un jeune bleu-bite et suis sorti du côté sombre de Shibuya... Il m'a fallu deux heures pour parvenir à mon hôtel, en haut de la Dogenzaka ( et non et non ce n'était pas un love hotel...). La première arrivée au Japon est toujours la plus marquante. Quelques heures après je suis sorti pour aller manger un bout et suis tombé sur le kaiten-sushi qui allait devenir, plus tard, un de nos lieux de prédilection.


Et juste en face du kaiten-sushi il y avait une famille de plots, enfin juste la maman et son jeune fils, on ne sait pas ou était le père.


Prefab Sprout, Hallelujah (ça c'est pour E. qui nous loge ce soir)




Peter Bjorn John, Young folks


5 commentaires:

Marilou a dit…

Un ptit coucou.. on sent le départ proche, la fin d'un voyage, d'une épopée, d'une découverte, d'un émerveillement.
J'ai le coeur qui se serre à chaque nouveau post nous rapprochant de l'ultime..
Bon retour à vous et à bientôt.
Bisous.

Cath a dit…

Vous logez chez E... par dépit ?!!!
Bon voyage de retour, bonne rentrée, bon CP ;-)

E. a dit…

merci pour les prefab sprout (quel nom impossible) et c'est bien le dépit......................


je vous embrasse

Gwen a dit…

Je continue d'agiter la main et de crier bye bye... Pendant 12 heures, c'est un peu long mais il faut ce qu'il faut !

madame Ga a dit…

Gwen, je n'en attendais pas moins de toi!!!

E et Cath, non non non, meme pour un voyageur egare et recalcitrant, on sait tous que depit et E "sont des mots qui ne vont pas bien ensemble..."