mardi 8 mai 2007

kamé ga arimas

Quelque part au fond du Shinjuku gyoen, il y a un petit pont avec dessus, notamment, de vieux japonais, les jambes arquées et le bob vissé sur la tête. Il y a aussi des enfants qui hurlent a propos des tortues qui barbotent sous le petit pont. Chaque petit vieux qui traverse le pont se penche, aperçoit les petits animaux qui nagent, Puis invariablement dit d'une voix neutre: kamé ga arimas (des tortues il y a).


Alors on leur jette du pain que ces mêmes petits vieux ont amené et nous ont gentilment offert.

Sinon, aucun rapport avec les tortues :

La victoire de Sarlozy à la télé Japonaise via aujourd'hui le Japon.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Très sympas toutes ces photos.
J'aime bien ce portrait(lomo-isé)de la jeune fille... C'est très tendre, très nostalgique...

Bonne continuation à toute la famillle,

Une lectrice (qui ose enfin laisser un message).

madame gâ a dit…

merci lectrice-qui-ose-enfin-laisser-un-message. oseras-tu un de ces jours laisser ton nom?

ReB a dit…

Les photos, c'est vrai, sont vraiment belles.
Je suis ravie de connaître m'a première phrase de japonais "kamé ga arimas". Je ne sais pas si je vais réussir à la placer facilement ;)

itadakimasu a dit…

Moi la premiere phrase de japonais que j'ai retenue c'etait :
広大虫です (こうだいむしです)koudai mushi desu : Je suis un énorme insecte

C'est pas évident a placer dans une conversation!