samedi 14 avril 2007

La femme à la bûche

Il existe au fond de notre ruelle, le repère de la vieille dame. Invariablement, chaque samedi matin vers 11 heures, la mama san qui habite au fond de la rue sort de son antre et passe devant nos fenêtres, pas très vite. Il y a beaucoup de ponctuations dans nos journées japonaises. Par exemple à dix sept heures, chaque jour, il y a la petite musique dans les haut parleurs, et ceci où que vous vous trouviez au Japon, vous l'entendez.

Il y a aussi, le samedi matin à 8 heures, les tit tit de l'avertisseur de recul du camion des poubelles. C'est presque un camion poubelle miniature mais qui a quand même besoin de braquer en plusieurs étapes au coin de la rue. A chaque fois il est accompagné des dooozooo ! dooozooo ! des gomi-kun.

Chaque mercredi à 17 heures il y a cette voix féminine dans le haut parleur de l'université qui nous annonce que l'on ferait mieux de rentrer chez nous pour s'occuper un peu de notre famille et que le stachanovisme c'est pour les autres jours.


Le samedi matin il y a surtout la mama san du fond de la ruelle qui part au marché avec sa hotte et son chariot à roulettes. Ce doit être la version nippone du panier de course avec les trois roues pour pouvoir sauter les trottoirs. Quand elle reviens, la mama san, elle a toujours un demi potager sur le dos. Des grandes plantes feuillues qui dépassent de sa hotte et d'autres légumes improbables sur son chariot. Elle est voutée et elle rigole toujours.

5 commentaires:

véron a dit…

étagère du réfrig dans sa hotte ?..........

Fabrice a dit…

A Kurayoshi (Tottori-ken), c'était 18h00 la petite musique dans les haut-parleurs. Il parait que ça sert (entre autre) pour indiquer aux enfants que c'est l'heure de rentrer à la maison. Sans doute que les enfants de ce coin rural ont une permission d'une heure de plus pour pouvoir profiter de tout ce que la campagne environnante leur offre comme distractions !

Marilou a dit…

Superbes les photos du FOtologue, je les ai regardées en écoutant CocoRosie et j'ai trouvé que ça faisait une chouette ambiance.

Marie a dit…

Bonjour!

Elles sont effectivement très chouettes les photos du Fotologue. J'ai particulièrement apprécié celle de la bride ultra-vide (CF 16?) ;)

itadakimasu a dit…

Marilou> merci ! cocorosie aussi pour nous c'est le Japon, chaque pays, chaque ville a sa musique..

Marie> ummmh! madame est connaisseuse...ici les brides ultra vide ont un gout different.