lundi 3 juillet 2006

Aile de pigeon et rosbeef dans l'avion

Avec le décalage horaire, le match France-Brésil était programmé a 4 heures du matin à Tokyo. Ça fait tot ou tard selon les habitudes. Mais bon c'est pas si souvent qu’on bat le brésil..
Dîner chez E&G. Gwen-san s'est rué sur ma tête quand elle m'a vu arriver hirsute dans sa cour. Le résultat est la. Avoir une coiffeuse de cette classe à Tokyo c'est quand même un véritable luxe, merci Gwen!!!.

Puis après avoir palabré longuement sous les fines gouttes de pluie de cette nuit d'été, après avoir discuté de tout et de rien avec E&G et Aelle il a été l'heure de prendre le dernier métro pour retrouver les quartiers sud de Tokyo.
Puis après une petite balade en vélo dans Shibuya, et avoir assisté a un concert de dub improvisé devant le Seibu (C’est aussi pour ça que j’aime le Japon) j’ai retrouvé mes petits camarades de labo au Nakatanet Café pour assister au Match.
Le Nakatanet café c’est une espèce de bar qui a l’air d’exister uniquement pour la coupe du Monde. C’est sponsorisé par Toshiba et plein de trucs allemands et les gaijins ont des places assises réservées et ne font pas la queue. Il y avait la quelques Français braillards, une majorité de japonais pro-brésil mais pas de brésiliens. Pendant le Match les Français braillards ont braillé, puis vociferé puis hurlé puis sauté de joie finalement. Le volume sonore des Japonais n’a fait que diminuer tout au long de la soirée qui s’est terminée à 6 heures en plein soleil (le soleil s’est levé pendant la première mi-temps).
En retournant à l’appart en vélo à travers les rues de Shibuya déjà pas mal remplies, j’ai croisé un groupe de brésiliens, des vrais, vue leur mine déconfite. Alors qu’est ce j’ai fait ? J’ai hurlé « on a gagné » juste devant eux…Alors deux ou trois brésiliens genres Max Caballero ont commencé à vouloir m’expliquer leur point de vue, mais c’était sans compter sans mes petits mollets reliés aux pédales de mon vélo qui m’ont fait déguerpir bien vite pour pas entendre leurs arguments.
OK fabiano, Joao et consors vont m’expliquer dans les détails que le Brésil reste le number one du ranking de la FIFA depuis une cinquantaine d’années, je m’en fous, on a gagné mais le mieux encore c’est que les Brittons ont perdu….

5 commentaires:

saucisse francfort a dit…

un peu que j'etais a saucisse-land pour voir bleus pourrir les bresiliennes. J'ai eu mardi dernier deux tickets par plastoy et j'ai invité bercan a m'accompagner. On a vomis conjointement quand on a compris qu'on allait voir france bresil (j'ai eu les places la veille de france espagne).
Sinon c'etait top (on etait super bien placé, derriere la famille givet)Sinon j'ai sérré la main de nagui (delire) croisé claire chazal et youri djorkaef. On a mangé moult saucisses et bu wagon de mousses.
le ber

flo a dit…

eh bin c'est du propre...

itadakimasu a dit…

Ouais on t'a vu a la tele quand ils filmaient les gradins a cote de claire chazal en train de te gratter le pif avec une saucisse dans la bouche. Aller retour en train dans la journée?

elsa a dit…

hahaha oui heuresement qu'il y a de l'entrainement dèrrière c'est mollet (--_-- les rue du japon sont un tour de france a elle toute seule )
Mais ou été madame gâ se soir la?????

itadakimasu a dit…

Madame Ga est a Vichy....