lundi 3 septembre 2007

Bikkle

Ca y est, c'est le retour. La keisei line depuis Ueno qui nous évitera de prendre le limousine bus depuis le cinquième étage du Mark city de Shibuya. Ce lieu est étrange pour une gare routière, sur un toit d'immeuble avec une vue imprenable sur les remous des Shibuya, les lumières des pachinkos et la fumée des yakitoris. Ce lieu est chargé d'émotions pour nous, on y est allé tellement de fois pour accueillir des amis ou pour leur dire au revoir. C'est pour nous le début et la fin de Tokyo. Mais pas cette fois ci, ce qui explique peut être le fait que l'on n'arrive pas a s'imaginer que c'est nous qui partons pour de bon.

Il y avait en face de chez nous les frigos extérieurs, à pièces, et leur contenu étrange. Alors une dernière fois j'y ai introduit les 120 yens nécessaires et j'ai essayé ce truc bizarre, Bikkle, avec une bouteille en verre et un liquide sucré et laiteux dedans. On aurait dit de l'orchata espagnole, mais en même temps pas vraiment.


Voyage un peu pénible quand même, et puis ni rage de dents ni enfant qui vomit, tout ça perd de son charme. L'aéroport Charles de Gaulle est un fléau.

Arrivée.

3 commentaires:

g. a dit…

Plein de bonnes choses pour la suite !
Dans quelques temps, la fin de Bangkok pour moi.
J'ai l'impression de deja vous comprendre.
g.

ciel marilou a dit…

Welcome !

baroccogiapponese a dit…

Ciao!